La plateforme userscripts : une mine de biblioscripts

Dans le billet précédent, j’ai présenté le fonctionnement de Greasemonkey. Mais l’utilité de ce genre d’outil ne vous a peut-être pas sauté aux yeux, et, à moins d’être informaticien, sa mise en oeuvre peut sembler complexe.

J’espère qu’un petit tour sur le sur le site userscripts.org vous persuadera du contraire (au moins pour ce qui est de l’utilité potentielle…).

Le site userscripts.org

N’importe qui peut créer un compte gratuitement et déposer sur ce site un script Greasemonkey à partir duquel il pourra être librement et facilement téléchargé. Plus besoin d’aller taper le code dans un éditeur de texte, tout s’installe en un clic (gros bouton « Install » sur la page de chaque script). Près de 51 000 scripts ont été déposés sur le site à ce jour.

On trouve de tout, du meilleur comme du pire, du banal comme de l’exceptionnel. Un grand nombre de scripts visent à « customiser » facebook, myspace, ou diverses plateformes de jeu en ligne. Certains ont même des comportements dangereux, voire « malveillants », mais tant qu’ils ne sont pas installés sur votre poste, il n’y a absolument rien à craindre (Par contre, le site userscripts.org en a souffert : le 29 avril, un script mal conçu a provoqué une grave panne, qui a couté des centaines de dollars à la personne qui le maintient. Il faut donc espérer que cette plateforme fort utile, qui repose sur une initiative privée, ne sera pas victime d’autres déboires…).

Des « biblioscripts » utiles aux bibliothèques et à leurs lecteurs

Pour trouver un script sur un sujet, utilisez la zone de recherche en haut à droite de la page d’accueil. Une recherche « library » permet de dénicher de nombreux scripts, déposés en général par des bibliothèques américaines, à l’attention de leur personnel et/ou de leurs lecteurs.

Très grossièrement, on peut distinguer deux grandes fonctions (parfois au sein du même script) :

  1. Améliorer les catalogues de ces bibliothèques ou d’autres outils : meilleure ergonomie, recherche plus efficace, meilleur classement des résultats, correction de bugs…
  2. Le plus souvent, croiser les données à l’aide d’applications composites (mashups), ou de simples liens :
  • entre différents outils de la bibliothèque (un catalogue et une base de données…)
  • ou entre un outil de la bibliothèque et un outil externe, comme le catalogue d’une autre institution, et surtout le site d’Amazon.

Ces scripts peuvent donc être une solution pour disséminer les données de la bibliothèque, un objectif partagé par de nombreux collègues : en un clic, un usager (ou un bibliothécaire acquéreur) peut savoir si la référence qu’il vient de repérer sur Amazon, Decitre ou pourquoi pas sur Electre est disponible dans le catalogue de sa bibliothèque.

Inversement, des données issues de la source externes, par exemple des couvertures, tables des matières, résumés peuvent être intégrées aux résultats d’une recherche faite dans votre catalogue.

Bien sûr, chaque script répond à un objectif distinct, et n’est adapté qu’à à une bibliothèque précise. Il ne sert donc à rien d’installer le script faisant un lien entre Amazon et la bibliothèque de New York, à moins de faire de fréquents allers-retours transatlantiques… Mais ces scripts préexistants peuvent facilement servir de modèles pour en développer à peu de frais de nouveaux, répondant à vos besoins et adaptés à vos outils.

Une réalisation expérimentale : Sudoc plus

Je comptais prendre comme exemple les fonctionnalités du script Sudoc plus, développé par Sylvain Machefert.
En deux mots, Sudoc+ est un script qui améliore l’interface publique du sudoc en proposant :

  • Des fils RSS
  • Des suggestions orthographiques pour les recherches sans résultats
  • La géolocalisation des exemplaires disponibles (grâce à Google maps)
  • L’affichage des couvertures extraites d’Amazon
  • Une sélection de suggestions, tirés d’Amazon
  • Une sélection d’autres éditions du même titre, tirées de Librarything
  • Un permalien sur les notices
  • Un affichage immédiat de la disponibilité d’un document dans la/les bibliothèques de votre choix (sans passer par le mode localisation qui affiche la liste de toutes les BU possédant le titre)

Mais autant donner la parole à son auteur, qui a présenté son travail il y a quelques jours lors des journées ABES.
Son diaporama est disponible sur slideshare :
[slideshare id=4312927&doc=jabes2010sudocplus-100526043216-phpapp02]

Il a également déposé un explication technique plus détaillée :
[slideshare id=4312929&doc=sudocplustechnique-100526043235-phpapp02&type=d]

Mon objectif pour les prochains billets : mettre au point, en m’inspirant de projets existants, un ou plusieurs scripts directement utilisables par mes collègues et les usagers de ma BU, en détaillant les étapes, pour que le plus grand nombre « bénéficie » de mes tâtonnements, et éventuellement que quelques personnes plus compétentes que moi (je n’ai aucune formation en informatique, et je n’avais pas écrit une ligne de javascript avant cette année…) me filent un petit coup de main…

1 comment to La plateforme userscripts : une mine de biblioscripts

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">

  

  

  

*